Voyage au bout de l’imposture

Adis Simidzija

Écrivain, poète et éditeur en chef aux Éditions DL&DR, Adis Simidzija a fondé l’organisme à but non lucratif Des livres et des réfugié·e·s en 2016. Né en Bosnie-Herzégovine en 1988, la guerre lui impose l’exil en 1998. Sa mère, son frère et lui quittent Mostar, leur ville chérie, pour retrouver la quiétude trifluvienne. Formé en sociologie à l’Université du Québec à Montréal, en littérature à l’Université du Québec à Trois-Rivières, il poursuit des études doctorales en littérature comparée à l’Université de Montréal. Il a publié Confessions d’un enfant du XXIe siècle (2015), L’enfant exilé de la vallée des arbres sucrés (2018), des textes dans les recueils Les âmes crépusculaires (2017), Les ponts à construire (2019) et Tour du Québec. Le temps qui passe (2019), en plus d’un article dans Vies et fictions d’exils (2021).


Je suis voyageur

ma tête

mon temple

devant moi

le brouillard

derrière

le torrent

entre les deux

repose mon corps

je suis l’espace

intemporel

marques du passé

je ne cesse de m’en inspirer

cesse la respiration


mon navire se morcelle


sur les berges de ma vie

souffle coupé


souvenirs disparus

glacier de février

reflet d’un leurre

sous la gouverne de mon humeur

je suis doux

amer

roi des imposteurs.


Pour citer cette page

Adis Simidzija, « Voyage au bout de l’imposture », MuseMedusa, no 9, 2021, <https://archives.musemedusa.com:443/dossier_9/simidzija/> (Page consultée le 03 December 2022).