Mémoire à écriture seule :
emplacement de la mémoire inscriptible mais non lisible

Margot Mellet

Margot Mellet est doctorante en Littératures de langue française à l’Université de Montréal en recherche-création. Son projet s’intéresse au palimpseste, en tant que processus de remédiation d’un support, pour comprendre comment le média devient une instance d’énonciation littéraire. Elle est également coordonnatrice scientifique de la Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques, membre étudiante du CRIalt (Centre de Recherches Intermédiales sur les arts, les lettres et les techniques) et coordonnatrice éditoriale de la revue Sens public.


Montage de l’écriture et de l’oubli : rétablir un cycle

Miroir de l’écriture et de l’oubli

Les fenêtres de l’écriture et de l’oubli se proposent aux yeux comme un indice de ce qui se passerait à l’intérieur d’un crâne, d’une maison, d’une communauté restreinte si jamais un regard étranger venait à observer par une brèche. Comme dans un stéréoscope, le regard plonge dans un dispositif qui lui propose de contempler des images de lieux en relief qui défilent une à une. Or ce stéréoscope ne fait pas défiler les lieux, il les inscrit en série successivement, pour les fixer (écriture) ou les effacer (oubli) sans laisser de possibilités de lecture. Il est un rappel à l’ordre de la mémoire.

Manifeste : lexique de notre nemesis

Matière : images non-archivées interdites à la diffusion. Nous n’avons pas le droit de divulguer ces photographies.

Méthode : exhibition profane sur machine. Nous montrons.

Écran : dispositif de projections successives de l’intime. Nous violons notre droit à l’image.

Lisibilité : superposition de strates d’écriture illisibles. Nous rétablissons un visage dans l’anonymat vécu.

Legs : textures d’albums tabous. Nous faisons justice des intouchables.

Épuisement : cycle fermé du processus de l’écriture et de l’oubli. Nous sommes un mal juste.

Trahison : performance d’héritages mêlés. Nous abusons ces mémoires hybrides mise à nues.

(m)Hoax : trucage mécanique de l’identité

Image (m)HOAX

Le (m)HOAX est une imposture de portrait authentique : c’est le châtiment d’un faux à partir de vrais. Le (m)HOAX est un moment entre la fenêtre de l’écriture et celle de l’oubli.


Pour citer cette page

Margot Mellet, « Mémoire à écriture seule : emplacement de la mémoire inscriptible mais non lisible », MuseMedusa, no 8, 2020, <https://archives.musemedusa.com:443/dossier_8/mellet/> (Page consultée le 03 December 2022).


Page suivante
Phantom Sand